L’obligation renforcée de vigilance et de vérifications des agents immobiliers est confirmée: La Cour d’Appel d’Aix en Provence[1] retient la responsabilité d’un agent immobilier pour ne pas avoir vérifié un diagnostic Carrez.

 

 

Dans cette affaire le diagnostiqueur avait intégré, à tort, dans le calcul de la Carrez, la cave. Or selon la Cour, par une « simple lecture »  l’agent immobilier, « aurait dû vérifier l ‘exactitude des informations qui lui étaient transmises» et s’apercevoir de l’erreur.

 

La responsabilité de l’agent immobilier, qui avait rédigé le compromis, est retenue conjointement avec celle du diagnostiqueur et du notaire et son recours contre le diagnostiqueur n’est reçu qu’à concurrence de 50%.

 

Cet arrêt qui renforce le devoir de vigilance de l’agent immobilier s’inscrit en droite ligne d’une récente décision de la cour suprême (cf l’article publié dans le Journal de l’Agence « Nouvelle obligation des agents immobilier ») qui retenait la responsabilité d’un professionnel de l’immobilier pour ne pas avoir vérifié la signature des accusés de réception des notifications SRU.

 

Les agents immobiliers doivent donc lire attentivement les diagnostics carrez mais plus généralement tous les documents qu’ils leur sont remis , a fortiori s’ils sont rédacteurs d’actes.

 

[1]1 CA, Aix en Provence, 3 septembre 2019, RG 17/07459


Logo Caroline Dubuis Talayrach
Cabinet en droit des affaires, droit de la franchise et droit immobilier
75, Rue Marcelin Berthelot - Antelios C - 13858 Aix en Provence Cedex 3
Tel : 04 42 27 09 08 - 06 16 72 18 90 - Fax : 04 42 39 15 54
cdubuistalayrach@cdtavocat.com - www.cdubuistalayrach.com


Imprimer cet article